Camp Site International - Français

English version
Versione italiana
Deutsche Version

Aller au contenu

Territoire

L’aire de stationnement du Camp Site International placée au centre du golfe de l’Asinara, se trouve dans un lieu stratégique qui permet aux campeurs de visiter le territoire du nord de la Sardaigne en parcourant de petites distances et donc de retrouver le soir, au retour des excursions, les grands parcages et tous les services du Camp Site.
La distance de Porto Torres n’est que de 4 Km. et les campeurs qui arrivent sur l’île par la ligne Gênes-Porto Torres, Marseille-Porto Torres, Toulon-Porto Torres, Barcelone-Porto Torres ou par les bateaux qui viennent de la Corse, trouvent facilement cette aire en quelques minutes.
Le Camp Site, placé sur la S.P. 81, est à 250 m. de la plage de Platamona, plage en sable blanc et coquilles qui s’allonge sur un litoral de plus de 14 Km. à partir des rochers calcaires de Balai jusqu’à Porto Torres pour arriver à la côte en trachyte rouge de Castelsardo.La plage, le long de son étendue, a une ligne de brisement des vagues très facile et indiquée aux enfants et aux adultes qui ne sont pas trop expérimentés dans la nage.

L'Asinara
Pinéde de Platamona

Derrière la plage,qui est la plus longue de l’île, s’étend en ceinture une pinède de centaines d’hectares, poussée sur les dunes de sable avec la vegétation spontanée du maquis, riche de genièvres séculaires et d’autres essences méditerrannéennes.
On peut facilement visiter le grand miroir d’eau douce de l’étang de Platamona en se promenant le long de ses rives d’où on peut admirer de nombreuses colonies d’oiseaux acquatiques.Le campeur du Camp Site jouit ainsi d’une ambiance naturelle très remarquable et on ne doit pas parcourir de grandes distances pour avoir d’autres panoramas également beaux et au même temps différents.
Nous sommes en effet à 15 km. de Sassari, 25 km. de Castelsardo, 35 km. de Stintino, 40 km. d’Alghero: le touriste aura donc la possibilité de vivre la grande variété des paysages de l’île et en être agréablement surpris, passant, dans la seule partie nord-ouest de la Sardaigne, du granit rouge de la Gallura au calcaire blanc des falaises entre Platamona et Balai, du schiste gris de Stintino aux rochers karstiques d’Alghero criblés de grottes et de creux encore à explorer. Là où la côte est basse ou à l’intérieur de baies plus ou moins profondes, la mer a construit des plages qui n’ont rien à envier à celles des mers éxotiques.
Que dire enfin du climat ?
La chaîne montagneuse du Marghine qui coupe horizontalement l’île de l’est à l’ouest forme une barrière qui abrite le nord de la Sardaigne des vents chauds et humides provenant de l’Afrique tellement que, même dans les journées les plus chaudes de juillet et d’août on enregistre toujours deux ou trois degrés moins que dans le sud, ce qui permet de supporter plus facilement la chaleur estivale grâce aux courants et aux brises agréables qui soufflent constamment du premier et du quatrième quadrant.

Plage de La Pelosa, Stintino
Castelsardo

Home Page | A propos | Tarifs | Territoire | Archéologie | Tourism | Informations | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu